Régime rapide - 4 Méthodes Majeures | JohnFit Aware

Publié par jonathan dewaele le

Régime rapide - 4 Méthodes Majeures | JohnFit Aware

Régime rapide | 4 Méthodes majeures

Que manger pour maigrir ? 

C'est la question qui revient constamment et c'est légitime. 

A l'ère de l'information, nous sommes noyés dans la documentation à notre disposition et ça n'aide personne.

Nous allons mettre en lumière 4 mouvements majeurs qui se démarquent et analyser leurs forces et faiblesses

Quel régime choisir ? C'est par ici.

 

1| Régime hypocalorique (ou de famine)

Lorsque l'on parle de perte de poids, forcément, on parle de calorie.

En effet, pour espérer perdre du poids, vous allez devoir vous trouver en déficit calorique. Cela sous-entend que vous devez brûler plus de calorie que vous n'en consommez.

On ne peut y échapper.

Le tissu adipeux, n'est autre que de l'énergie stockée.

L'idée, c'est d'être en déficit calorique pour ne plus permettre à votre corps de stocker de l'énergie sous forme de gras.

L'idée, c'est de forcer votre corps à aller puiser dans ses réserves et de les utiliser comme carburant.

On peut légitimement réduire la perte de poids à une simple soustraction.

Malgré tout, et c'est là que ça se complique, notre corps est une incroyable machine à survivre.

Il est capable de s'adapter à un régime en quelques semaines. Réduisant vos efforts à néant ou presque.

C'est pourquoi on doit agir différemment.

Comment ?

thermomètre-prise-de-poids

Premièrement, il faut comprendre que pour maigrir, il ne faut pas trop couper dans les calories.

Etre en surplus calorique induira une prise de poids mais une famine amènera votre corps à réagir pour survivre.

Lorsque vous êtes trop bas, avec des régimes hypocaloriques vraiment drastiques, (1000 kcal ou moins), votre corps ralentira son métabolisme pour lui permettre de moins brûler de calorie au repos et ainsi augmenter ses chances de survie.

Vous avez bien compris, moins vous mangez, moins vous allez brûler de calorie au repos.

C'est qui est contre productif.

Visualisez un thermomètre où vous devez vous trouver entre 36.8° à 37.5°, vous ne devez ni être au-dessus, ni en-dessous.

Pour les calories, c'est pareil.

Vous devez définir quelle est votre "zone calorique" parfaite pour perdre du poids mais ne pas vous trouver en famine, ni en stabilisation ou en prise de poids.

Deuxièmement, même si vous trouvez votre zone calorique parfaite, après quelques semaines et l’adaptabilité de votre corps, vous allez perdre moins de poids.

C'est pourquoi, une stratégie gagnante est de varier ses apports caloriques !

 

A retenir :

Varier ses apports caloriques, permet de contrer l'adaptation du corps et ainsi continuer à perdre du poids de façon constante. 

   

2| Régime anti-cholestérol (mais pas sans graisse)

L’ennemi n°1, c'est la graisse

Maintenant qu'on a trouvé la bête noire, il suffit de la supprimer. Simple.

Mais tristement, on se trompe.

Sur papier, ce n'est pourtant pas compliqué :

  • 1 gramme de Protide = 4 calories
  • 1 gramme de Glucide = 4 calories
  • 1 gramme de Lipide    = 9 calories

Les graisses sont 2 x plus caloriques que les sucres et les protéines.

On élimine toutes les graisses et notre régime est sauf.

Le problème...c'est qu'on a vraiment besoin de ses bonnes graisses, sans déconner.

Il y a les graisses mono-insaturées, les poly-insaturées, les saturées et les trans.

Certaines vont induire à une augmentation du bon ou du mauvais cholestérol.

En quelques mots :

Bon cholestérol, mauvais cholestérol ?

  • Les HDL (High Density Lipoproteins), connues sous le nom de "bon cholestérol". Ces protéines récupèrent le cholestérol en excès et le ramènent au foie où il est transformé avant d'être éliminé ;
  • Les LDL (Low Density Lipoproteins), qui transportent le cholestérol du foie vers toutes les cellules. Mais ces LDL-cholestérols sont "mauvais" car ils peuvent s'accumuler et contribuer à la formation des plaques d'athéromes qui peu à peu bouchent les artères ;
  • Le cholestérol total correspond au taux de cholestérol HDL ("bon cholestérol") et LDL ("mauvais cholestérol"). 

LE HDL-CHOLESTÉROL OU "BON CHOLESTÉROL"

Il s'agit d'une lipoprotéine de haute densité (HDL ou "high density protein"), qui a pour fonction de transporter l'excédent de cholestérol dans le sang vers le foie et qui participe ainsi à l'élimination de cette graisse par l'organisme. 

Cette variable représente le "bon cholestérol", celui pour lequel il est préférable d'obtenir des valeurs fortes.

Plus le taux sanguin de HDL-cholestérol est élevé, plus le risque d’athérosclérose est faible.

Consommation de Lipides et le stockage de gras

Bien entendu, les lipides étant plus caloriques, en consommer en grosse quantité, augmente vos chances de prendre du poids.

Mais sachez que contrairement aux croyances, notre gras vient majoritairement de notre consommation de sucres.

Les glucides ayant un bio-disponibilité accrue, ils fournissent une énergie beaucoup plus rapide à notre corps.

Les sucres sont le carburant parfait pour les efforts intenses.

Alors que les graisses et les protéines sont utilisées pour des efforts longs et moins intenses.

Un sprinter aura besoin de sucre dans le sang pour s'entraîner.

Pour une marche rapide, c'est le gras stocké qui est en première ligne.

 

A retenir :

Le corps dispose de plusieurs sources d'énergies et celui-ci va adapter ses besoins en fonction de l'intensité de l'effort.

sport-endurance-perte-de-poids

Graisse et Santé

Mangez de la graisse, c'est bon pour votre cerveau.

La qualité des graisses que nous mangeons a des conséquences importantes sur les fonctions de notre cerveau.

En effet, après le tissu adipeux qui stocke les lipides, le cerveau est l'organe le plus gras du corps humain.

Plus de 55 % de son poids sec est constitué de graisses ! Il y en a partout : dans les membranes cellulaires, en particulier celles des neurones et des terminaisons nerveuses (les synapses).

Sans oublier les innombrables vaisseaux sanguins – 16 000 kilomètres de réseau dans le cerveau ! 

On a longtemps nié l'influence de l'alimentation sur les fonctions cérébrales. Mais aujourd'hui, on sait que pour avoir un bon cerveau, le cholestérol et les acides gras, les briques élémentaires des graisses, sont essentiels ; les oméga-3 en particulier sont sur le devant de la scène.

Et seule une alimentation suffisamment « riche » en graisses apporte tous ces éléments.

huile-graisse

3| Régime sans sucre (et avec fatigue)

Après les régimes sans gras, il y a les fameux régimes sans sucre.

Si le gras est la bête noire, le sucre en est le maître.

C'est Satan en personne et quiconque s'en approche, périra par le feu.

C'est réducteur, avouez-le.

Je considère le sucre et les glucides de façon général, comme un ami que je dois garder à l’œil.

Le genre de pote qui a tendance à ne pas savoir se tenir en soirée.

Si je veux passer une bonne soirée, je dois m'attarder sur ce qu'il fait.

Le sucre, c'est pareil.

Il peut être ton meilleur ami ou ton pire ennemi. 

Sucre et énergie

Les glucides ont l'incroyable capacité de savoir fournir de l'énergie en grosse quantité et de façon très rapide. 

Ce que les lipides ou les protides ne peuvent pas.

Ce qui signifie très simplement que si vous voulez fournir un effort intense et déborder d'énergie, il vous faudra du sucre.

Manquer de sucre, c'est manquer d'énergie. Point.

Hypoglycémie légère ou sévère

Lorsque notre taux de sucre dans le sang diminue, on entre en hypoglycémie.

Mais il faut distinguer, la légère de la sévère.

L'hypoglycémie légère induit :

  • une sensation insignifiante de faim
  • une énergie accrue, amélioration des 5 sens. (pour aller chercher de la nourriture)
  • une sensation de bien-être général

L'hypoglycémie sévère induit :

  • une sensation très intense de faim
  • une énergie très faible
  • maux de tête
  • maux de ventre
  • irritabilité
  • vertige
  • ...

Vous constatez que la frontière est très mince, entre passer une agréable soirée et passer une nuit épouvantable.

Couper radicalement vos apports en glucides est une erreur.

Contrôlez vos apports selon vos besoins et de façon précise.

 

Sucre et insuline

L'insuline est une hormone hypoglycémiante. Elle joue un rôle majeur dans la régulation du taux de sucre dans le sang. En contrepartie, le Glucagon  est quant à elle, hyperglycémiante

Outre le fait de régulateurs, ces hormones jouent un rôle important au niveau cellulaire. Ils fixent littéralement dans les cellules.

Ce qui signifie que l'insuline joue un rôle fondamental dans la régulation du métabolisme énergétique. Elle contrôle en particulier l‘utilisation et le stockage des nutriments dans le foie, les muscles et le tissu adipeux.

 

A retenir :

Contrôler votre insuline, c'est garantir une bonne métabolisation du tissu adipeux.

 

 

4| Régime paléo / kéto (les dinos en moins et l'acidité en plus)

Une nouvelle vague a fait son apparition ces dernières années,

Le régime Paléo ou le régime Kéto. 

Le principe est simple, vous mangez comme du temps du Paléolithique, les fruits en moins.

Période où l'homme était chasseur-cueilleur, il se nourrissait exclusivement grâce à la chasse, la pêche et la cueillette de plantes, fleurs et fruits mûrs.

Au menu :

  • Viandes blanches et rouges
  • Poissons
  • Huiles
  • Légumes
  • Avocats
  • Oléagineux
  • ...

Aucun produit laitier n'est autorisé.

On parle de régime kéto car vous rentrez en phase dite cétogènique.

Une diète cétogène réduit drastiquement les apports en sucres et les remplacent par des lipides.

Lorsque le corps ne dispose plus de Glucose, celui-ci par la métabolisation des graisses, produit un acide, le corps cétonique.

Le corps cétonique sera alors utilisé comme source énergétique à la place du glucose.

L'avantage de cette diète, est qu'on peut manger en grosse quantité des aliments gras. Et ils ont un effet rassasiant. 

Le manque de sucre par contre induit généralement à un mal de tête les premiers jours.

L'augmentation du corps cétonique n'est pas sans risques.

Une augmentation du cholestérol est probable, de l'acidose à envisager et les personnes souffrantes de problèmes rénaux, doivent s'abstenir de ce genre de régime.

La métabolisation des triglycérides est certes effective, et vous allez perdre du poids et brûler de la graisse, mais est-ce là une priorité si l'on dégrade sa santé ?

D'après mon expérience, ce régime, s'il n'est pas contre indiqué, n'est pas dangereux à court terme.

Sans excès dans les quantités et la durée, il peut être intéressant de passer en état de cétose sur une courte période pour faire réagir le corps et booster une perte gras.

Le régime thonon ?

Ce régime n'est autre qu'un régime hyper-protéiné et hypocalorique

Il a l'avantage d'être efficace sur la perte de poids car très bas en calories (environ 600 kcal/jour au début)

Conservation des tissus musculaires maigres grâce à la forte consommation de protéines.

Il a malheureusement les inconvénients qui vont avec, comme :

  • Une grosse perte d'énergie suite à la famine
  • Une forte sensation de faim
  • Maux de tête, Vertiges, sont possibles
  • Diminution nette du métabolisme et donc, résultats moyens à terme
  • Impossibilité de pratiquer une activité physique intense

 

    

En résumé

Aucune des méthodes parcourues n'est parfaite en soi.

Chacune dispose de moyens efficaces pour perdre du poids.

Mais chacune dispose également d'éléments perturbateurs, qui en excès, aura des effets néfastes sur votre santé.

C'est pourquoi, il est toujours préférable de se fier à un professionnel

Une bonne stratégie est essentiel pour savoir réagir au bon moment.

 

Que diriez-vous si l'on vous proposait :

  • Un guide alimentaire pour perdre du poids facilement.
  • 30 jours de régime duplicable à volonté !
  • Des repas et collations spécialement adapté pour brûler de la graisse.
  • Un régime hyper-protéiné et hypo-glucidique périodiquement.
  • Une Stratégie unique pour ne plus stagner et brûler du gras non-stop
  • Que vous pouvez choisir parmi les différents choix de plats et collations.
  • Pas besoin d'être chef coq.
  • Pas besoin de se ruiner.
  • Pas besoin de mourir de faim.
  • Pas d'effet yo-yo

 

C'est ce que vous trouverez dans > L'E-BOOK Plan Nutrition De 30 Jours.

regime-plan-alimentaire

 

Et si je vous disais qu'en plus du PLAN, on vous proposait :

2 AUTRES E-BOOKSpour vous permettre de perdre du poids plus rapidement et vous assurez des résultats ?

 

sauce-maison-e-book-ebookebook-complements-alimentaire

 

 

Pack perte de poids

N'importe qui ayant envie de retrouver sa ligne peut y arriver parce que j'ai conçu pour vous un concept qui marche à tous les coups.

avant-après-régime

 

Le PACK PERTE DE POIDS c'est :

  • Un concept 3en1 gagnant 
  • Un plan nutritionnel efficace à la stratégie unique
  • Des idées simples de sauces pour améliorer les recettes sans mauvaises calories
  • Des suggestions sur les meilleurs compléments alimentaires brûleurs de graisse  

 

Bénéfices :
  • Perte de poids rapide et sans effort
  • Education alimentaire que vous garderez toute votre vie
  • Des idées de plats et collations quasi illimitées
  • Education sur la micro-nutrition sportive

 

3 e-books inclus dans le PACK :
  • PLAN NUTRITION DE 30 JOURS 
  • COMPLÉMENTS ALIMENTAIRE
  • SAUCES MAISON

 

pack perte de poids

 

Profitez de L'OFFRE TEMPORAIRE et d'une réduction de 44 % sur le Pack dès aujourd'hui !

 

A très vite,

JohnFit_Aware.

Articles en rapport avec la perte de poids :

 

  

 

 

 

Produit lié à cet article

3 E-Books | PACK PERTE DE POIDS

3 E-Books | PACK PERTE DE POIDS

3 E-Books | PACK PERTE DE POIDS Réussir à perdre du poids n'est pas ce qui a de plus simple. Tu reçois les conseils de tes amis et collègues qui ont essayé tel ou tel...

Voir le produit

← Article précédent Article suivant →


Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant leur publication.